Blog Derivé

Publié le par Delphine94

L' Opium du peuple

1330215680-l-opium-du-peuple.jpeg
Dessin de Delize

Une semaine de plus ou l’encre a coulé sur la dérive d’un couple en « faux-semblant ».

No comment jusqu'à rester sur les rails et opter sur un communiqué élyséen annonçant une séparation en consentement mutuel.

L’originalité dans ce couple c’est l’unanimité de Monsieur devenu le président de la république.

Madame préférant un retour dans l’ombre et offrir ainsi l’exclusivité aux médias du pourquoi du no comment.

Et pendant cette polipeople, les cheminots et les cadres de la SNCF sont restés à quai, larguant la France qui se lève tôt pour aller travailler.

Alors il restait la voiture qui polluait l'une derrière l'autre avec encore une hausse extraordinaire du pétrole et un nouveau record de l’euros.

Le traité européen simplifié a été adopté à Lisbonne, Sarkozy trinque avec la France qui avait voté non au referendum.

Et pendant ce temps la, dans la commune ou je réside, j’apprends l’existence de violence pendant les temps de récréation à la maternelle ou est scolarisé Ethan.

Le sujet n’a rien à voir mais il devient omniprésent partout comme Bush qui évoque « une troisième guerre mondiale » au sujet de l’Iran et décorant par ailleurs le plus grand pacifiste du monde. Le couvre-feu en Birmanie cessant enfin, pour combien de temps, kouchner s’invitant à un mariage en Irak, le cyber-pédophile traqué par Interpol et enfin arrêté, jurant de son innocence, Bertrand Cantat, libre et déjà menacé de mort, une nouvelle affaire d'infanticides en série : six bébés, là on plongz vraiment dans une dérive existencielle.

Publié dans Blog Story

Commenter cet article