Blog Investigation

Publié le par Delphine94

Comparution des deux journalistes français détenus au Niger

Thomas Dandois et Pierre Creisson comparaissent aujourd’hui et demain devant un juge de Niamey pour "atteinte à la sûreté de l’Etat", pour avoir réalisé un reportage sur la rébellion touareg au nord du pays. Tous deux risquent la peine de mort.

 La peine de mort pour être allés dans le nord du Niger filmer des membres de la rébellion touareg. Voilà ce que risquent Thomas Dandois et Pierre Creisson, écroués depuis le 17 décembre dernier au Niger. Tous deux vont devoir aujourd’hui et demain répondre aux questions d’un juge d’instruction nigérien. Seront diffusées des images que les deux journalistes ont filmées des chefs du groupe rebelle Mouvement des Nigériens pour la justice.

undefined
Thomas Dandois et Pierre Creisson, écroués depuis le 17 décembre au Niger
© CAMICAS PRODUCTIONS

Quand le journalisme d’investigation a ses limites de la vie à la condamnation humaine, quand l’Etat a des interêts géostratégiques avec l'uranium, quand le ministre des affaires étrangères se tait…..

2 hommes oubliés depuis la mi-décembre par l'opinion suite à une actualité secouée (arche de zoé, otages des FARCS..)

Publié dans Blog Flash

Commenter cet article

Marie 15/01/2008 19:49

C'est une histoire horrible et c'est vrai que bien peu de gens en parlent.