Blog Tension

Publié le par Delphine94

L’Amérique latine sous haute tension


Après l’exécution du numéro 2 des FARC par l’armée colombienne en territoire équatorien, les relations entre la Colombie et ses voisins s’enveniment de plus belle. Bogota entend notamment porter plainte contre le Vénézuelien Hugo Chavez pour "financement de génocide". Le colombien Alvaro Uribe accuse quant à lui les Forces Armées Révolutionnaires de vouloir fabriquer des armes "sales".

undefined
Photo : Reuters / Jorge Silva

 

Une partie du continent sud-Américain connait, depuis une dizaine d’heures, une tension des plus importantes. Tout a "commencé" samedi avec l’élimination de Raul Reyes, le numéro 2 des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), en Equateur, par les militaires colombiens.

Depuis, rien ne va plus. Quito reproche à Bogota cette incursion sur son territoire, et a décidé hier soir de rompre ses relations diplomatiques avec le pays. A l’instar du Vénézuela, l’Equateur a posté des militaires le long de sa frontière d’avec la Colombie.

Les accusations portées ensuite par la Colombie à l’encontre des présidents équatoriens et vénézueliens, Rafael Correa et Hugo Chavez, ont rajouté de l’huile sur le feu. Des propos établissant des liens financiers entre ces derniers et la guérilla marxiste.

Une histoire sans fin pour celle qui est entrain de mourir ...

Publié dans Blog Flash

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article