Blog Friend

Publié le par Delphine94

L'auberge corse


Trois jours après le limogeage du responsable de la sécurité en Corse, Nicolas Sarkozy est revenu, depuis la Syrie, sur cette affaire. Histoire de justifier une telle décision, et d’affirmer que "le fait d’être mon ami ne doit pas faire qu’on a moins de droits".


 

On pensait la polémique retombée ; c’était sans compter sur Nicolas Sarkozy, qui est sorti de son silence trois jours après l’affaire corse.
Le président de la République aura donc mis trois jours à réagir à l’éviction de Dominique Rossi, le coordonnateur des services de sécurité en Corse ; l’homme qui a payé pour ne pas avoir su anticiper l’occupation de la villa de Christian Clavier par des indépendantistes corses.

C’est au nom de l’autorité de l’Etat que Nicolas Sarkozy a justifié ce limogeage. Et absolument pas au nom de l’amitié qui le lie à Christian Clavier...




Franchement, je n'éspère qu'une seule chose, qu'ils vont faire sauter la villa de Christian Clavier dans tous les tous prochains jours.

Publié dans Blog Fashion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article